lutte contre le VIH

Où en sommes-nous dans la lutte contre le VIH en 2018 ?

Partager !

Alors que la lutte contre le VIH constitue l’un des plus importants défis sanitaires au monde, il est temps de revenir sur les avancées faites en matière de prévention et de combat contre le VIH.

Qu’en est-il des avancées médicales ? Quelles sont les moyens de lutte mis en œuvre ? Quels progrès peut-on encore espérer ?

Le VIH, une lutte de longue haleine

Alors que la maladie est mise en avant au cours d’une manifestation mondiale unique, le Sidaction, il faut tout de même rappeler quelques éléments de définitions, pour éviter les incompréhensions.

D’abord, VIH et Sida sont deux choses différentes. Plus exactement, la seconde découle de l’autre, mais les deux sont incurables. Le VIH est le Virus d’Immunodéficience Humaine, qui est responsable du Sida.

On peut vivre toute sa vie avec le VIH sans jamais développer le Sida, tout comme on peut le développer immédiatement après avoir contracté le Sida. Tout dépend du délai de prise en charge médicale et de l’efficacité des combinaisons de médicaments.

vih

Découverte (et avérée) en 1983, la maladie du Sida a une existence plus ancienne, qui remonterait à la moitié du XIXème siècle : dès 1850, des épidémies en Afrique et en Amérique latine se propageaient, laissant les habitants perplexes quant à l’origine du mal.

Dès 1981, le New York Times publie des études sur les facteurs aggravants de cette maladie et sur certaines de ses caractéristiques, parmi lesquelles elle serait associée aux communautés homosexuelles.

Si cela est avéré à l’époque, la communauté homosexuelle n’est en rien responsable de la propagation du virus, qui a muté au fil des ans. C’est le discours porté au cours du Sidaction, une action d’envergure mondiale qui vise à soutenir la recherche dans ce domaine.

Par ailleurs, ce qui reste justement le plus à faire, c’est bien le changement des mentalités. En 1990, une vague « anti-homosexuelle » est née, accusant ces derniers de la propagation du virus.

Pour autant, dans les faits, hommes et femmes sont tout autant concernés : sur 36,7 millions de personnes porteuses du VIH en 2016, on compte quasiment autant d’hommes que de femmes parmi eux, à l’échelle mondiale.

Les idées reçues sont tenaces, tout comme celles associées à tous les types de traitement du VIH et du Sida. C’est pourquoi les moyens de lutte contre le VIH ont dû évoluer au cours des ans.

Les moyens de lutte mis en œuvre

Les moyens pour lutter contre le VIH se définissent de plusieurs manières. Ils peuvent permettre, entre autres :

  • De lutter contre la propagation du VIH et par extension, du Sida,
  • De faire prendre conscience des risques liés à des rapports non protégés,
  • De mettre en lumière des défis sanitaires de grande ampleur dans le monde entier.

D’abord préventifs, ces outils peuvent être éducatifs ou matériels : il peut s’agir de préservatifs, qui évitent à 99,9% le risque de contamination lors de rapports intimes.

Lire Aussi :  Se Débarrasser du Goût Sucré dans la Bouche (Causes et Solutions)

Cet outil n’est pas disponible partout dans le monde, bien qu’il le soit en Europe. Côté éducation, il peut s’agir de supports ou de campagnes de sensibilisation, menées dans des lieux d’enseignements auprès de populations à risques (les jeunes).

Il existe aussi les outils « curatifs », qui permettent une prise de conscience et une avancée concrète sur le problème. C’est le cas des tests de dépistage, à faire à l’hôpital ou chez soi.

D’ailleurs, l’une des plus grandes avancées de l’année 2018, c’est l’accès en libre-service à des autotests, à faire livrer chez soi ou à récupérer en point-relais.

lutte contre le VIH

En effet, en faisant un achat autotest VIH, vous pouvez faire à tout moment un test de dépistage, sans avoir besoin d’aller à l’hôpital, d’attendre dans une salle pleine de monde, de patienter pendant plusieurs semaines d’avoir les résultats…

Un véritable soulagement pour beaucoup, qui considèrent encore le Sida comme une honte sociale. Ce type d’initiative permet de faire avancer les mentalités, et le progrès médical : car après un test, viennent l’action et la réaction !

Quels progrès peut-on encore espérer après 2018 ?

Depuis maintenant deux ou trois ans, les progrès sont constants et les personnes atteintes du Sida reprennent espoir sur la possibilité de trouver une cure ou un traitement pour se débarrasser de la maladie, notamment sur les traitements antirétroviraux (TARV).

En définitive, si la lutte contre le VIH est aujourd’hui très avancée en Europe, aussi bien sur le plan médical qu’éducationnel, il reste malheureusement beaucoup à faire dans les pays défavorisés, notamment en Afrique, qui restent les plus touchés par la propagation du VIH, en raison du manque de moyens sanitaires.

De plus, le meilleur moyen de lutter contre le développement du VIH et du Sida reste, bien entendu, la limitation des rapports intimes à risques, ce qui suppose une éducation à double échelle :

Un soutien étatique (organismes, écoles) mais aussi familial. La prise de conscience est encore longue, mais le processus est déjà entamé. À suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer